Focus sur Ruben Östlund

Ruben Östlund lors du festival de Cannes 2017. Source : NBC News

 

À l‘origine réalisateur de films sur le ski, Ruben Östlund commence à réaliser des longs métrages en 2004 avec The Guitar Mongoloid. Par la suite il réalise Happy Sweden en 2008 et Play en 2011. En 2014, il présente son film Snow therapy dans la catégorie Un certain regard au Festival de Cannes. Ce drame raconte l’histoire d’une famille suédoise dont l’équilibre est mis à mal par une avalanche. Sa participation au célèbre festival lui donnera une visibilité en France.

 

Adorateur de Bunuel et Haneke, son cinéma est très controversé. Dans la majorité de ses films, Östlund aime la satire sociale et critiquer le monde bourgeois, particulièrement l’art contemporain dans The Square. Il maîtrise le sens des saynètes et de la cocasserie, créant des tensions fortes et d’intenses sentiments de malaise.




Images are for demo purposes only and are properties of their respective owners.
Old Paper by ThunderThemes.net