Licence professionnelle TIC ARC Community Management

Envie de devenir Community Manager ?

Article de Olivier Ertzscheid « Le petit lien du week-end veut devenir Community Manager »

Tu veux devenir « Community Manager » ? Avec une formation professionnalisante (licence pro) ? Dans une ambiance sympathique ? Avec plein d’intervenants universitaires et professionnels prestigieux ? Et bien ça tombe bien parce que demain (le 1er Février 2014), les inscriptions démarrent ici :

Et dans la série « ça tombe bien », il y aussi des « Portes ouvertes » le samedi 15 février à l’IUT de La Roche sur Yon (le programme complet, plan d’accès, horaires et tout ça), portes ouvertes où tu pourras rencontrer des étudiants de la 1ère promotion de la licence et quelques-uns de leurs enseignants.

J’ai plein de questions.

Ça tombe bien. On a déjà une F.A.Q. Et tu sais ce qui tombe bien aussi ? Et ben figure-toi que dès maintenant tu peux poser tes questions sur Twitter aux graines de CM en devenir en utilisant le hashtag #POlpcm (acronyme de Portes Ouvertes Licence Pro Community Manager)

#JeVeuxVenirJeVeuxVenirSiouplééééééééééééé

Alors pour être pris, il te faudra les pièces demandées ici.

Il te faudra également nous montrer dans ta lettre de motivation que tu es déjà actif et curieux sur « lérézosocio ». Que tu t’es déjà un peu renseigné sur ce métier et que ta demande s’inscrit dans un vrai projet professionnel, et pas juste que tu veux devenir Community Manager parce que tu aimes les gens, les réseaux et passer du temps à liker et à retweeter des vidéos de chats. On n’a rien de particulier contre les gens ni contre les chats mais c’est pas non plus vraiment le sujet (de la formation).

C’est pour ça qu’on te demande : « la synthèse d’un entretien avec un professionnel exerçant le métier auquel il aimerait se destiner« . Et que dans cet entretien on va vérifier tes capacités rédactionnelles bien sûr, mais aussi le fait que tu poses « les bonnes questions », les questions qui montrent que tu as déjà un peu réfléchi à ce qu’était ce métier, à ce qu’on y faisait au quotidien, aux outils dont on se servait ou pouvait se servir, à comment en plus de rendre sa communauté heureuse on comblait aussi son employeur de bonheur en lui montrant des trucs qui marchent, et comment on faisait pour vérifier que ça marche, etc.

#jallaisoublier

Tu le sais maintenant, c’est la crise tout ça, donc les formations universitaires (même prestigieuses, même en adéquation avec le marché de l’emploi, même crypto-communistes) ont besoin de ramener des sous pour s’auto-financer et/ou financer les copines. Bref, le fait de trouver un contrat professionnel sera évidemment un plus pour ton dossier, même si on prendra aussi des étudiants en formation initiale. Donc oui, tu peux dès maintenant commencer à chercher une entreprise intéressée. J’ai dit une entreprise et pas une collectivité locale ou territoriale. Parce que oui les collectivités (mairies, régions, etc.) ne peuvent pas recruter d’étudiant en contrat professionnel. Elles ne peuvent recruter qu’en apprentissage. Mais problème, ouvrir une formation en apprentissage c’est un peu compliqué et là on est toujours en train de négocier et on espère vraiment y arriver mais pour l’instant la licence n’est ouverte que en formation initiale ou en contrat professionnel.

Alors tu viens ?

Voilà. On espère vraiment te voir l’année prochaine. Parce que même s’il est un peu tôt pour faire un bilan (le première promo n’est même pas encore partie en stage), même si on a déjà bien compris qu’il y avait encore de petits réglages à faire sur certains contenus de cours, sur l’équilibre entre théorie et pratique (le fameux « faut bien essuyer les plâtres »), on est quand même globalement très satisfaits et très fiers de cette licence et des 15 ambassadeurs qui vont bientôt en sortir.

Tagged on: ,