Licence professionnelle TIC ARC Community Management

Les interventions de professionnels

Des professionnels de tous horizons

Bad Buzz, Troll, Influenceurs mécontents, … pour un Community Manager, les situations de crise sont nombreuses et quotidiennes. Pour permettre aux jeunes CM que nous sommes de s’y préparer, nous bénéficions d’interventions de professionnels dont la maîtrise des réseaux sociaux n’est plus à prouver. En 2015, lors du premier semestre, nous avons par exemple eu l’intervention des CM :
De l’Université de Nantes (Université avec l’une des meilleures présences sur les réseaux sociaux)
Et du Groupe La Poste (Premier plus gros employeur en France après l’Etat)
Au cours de la Licence Professionnelle Animation de Réseaux et de Communautés (Tic Arc) de telles occasions sont bien plus qu’indispensables, elles complètent l’enseignement apporté par les cours, plus théoriques, et par les projets tuteurés ou les contrats de professionnalisation.

Une présentation en plusieurs temps

Des parcours variés

L’intervention commence avec la biographie du CM et donc, principalement, par son parcours. C’est ici l’occasion d’imaginer les profils des autres professionnels avec qui nous aurons à intervenir plus tard. Mais aussi de se reconnaître à travers eux et de voir que, pour être bon dans le métier, un diplôme ne suffit pas forcément.

S’en suit une présentation assez complète de l’environnement et de la structure dans lesquels travaille le CM. Historique, fonctionnement interne et stratégie digitale sont les maîtres mots. On y voit par exemple comment ce dernier a réagit aux situations de crises, mais aussi comment tourner à son avantage certaines d’entre-elles. De vraies expériences de terrains que nous pouvons donc garder à l’esprit.

Des conseils concrets

L’intervenant poursuit en nous exposant sa vision du Community Management. Exemple, Conseils, … tout y passe.
« Le CM doit être au chevet de l’innovation Web. Et pour cela, il se doit d’être passionné »
« Avant même de faire votre métier de Community Manager, il faut que vous compreniez la structure dans laquelle vous travaillez et sa ligne de conduite »

Cela permet de confirmer nos choix, mais aussi de se positionner sur 4 points fondamentaux :
La transparence : Le CM met en avant les activités de sa structure, mais il s’agit aussi d’admettre lorsqu’un service ne fonctionne pas comme prévu.
La conversation : Être capable d’encourager sa communauté à participer.
L’engagement du CM : Il est tentant de s’impliquer plus qu’il ne le faut, mais une sur-implication n’est que très rarement bénéfique.
L’enthousiasme : Être à l’écoute et partager des informations pertinentes est un bon moyen de rendre le compte vivant.

L’échange comme conclusion

Un moment d’échange clôture l’intervention. L’occasion pour nous, étudiants, de dégotter encore quelques astuces et de peaufiner l’image que nous nous faisons du métier. Au cœur d’un enseignement théorique, ces interventions sont donc des éléments indispensables pour savoir où l’on met les pieds.

Ce format d’enseignement très instructif n’est pas uniquement constitué d’interventions de Community Manager. En effet, certains intervenants viennent également prendre la parole pour nous présenter de nouveaux outils. C’est le moyen, une fois encore, d’ajouter des cordes à notre arc et de réaliser le caractère évolutif du secteur.

Nicolas Monchicourt