Liens

lliens

D’autres sites pour faire vivre le débat autour du domaine public, de la copie privée, du droit d’auteur, du rôle des bibliothèques, etc … mais aussi pour dénicher, sur ne web, en toute légalité de quoi très largement copier et partager :-)

Copy-Party : la génèse

Mais tout d’abord, commençons par rendre à César Lionel et Silvère ce qui leur revient de droit, c’est à dire la paternité du concept de « copy party » en bibliothèque :

La suite, vous la connaissez : Olivier Ertzscheid soumet l’idée d’organiser une copy-party à la bibliothèque universitaire de La Roche sur Yon, idée immédiatement validée et acceptée par les responsables de ladite BU, de celle de Nantes (dont elle dépend), ainsi que par les responsables du pôle universitaire yonnais. Que tous et toutes soient donc ici remerciés :-)

  • Et à J – 7, voici les 3 billets des 3 gentils organisateurs / initiateurs : 1, 2, 3.

Et maintenant, voici les liens promis (si vous en avez d’autres, les commentaires restent ouverts :-)

Copy-Party Brainstorming.

DOCUMENTAIRES ET FILMOGRAPHIE

  • « Good copy, bad copy » : un documentaire de 2007 qui aborde la question du copyright et de son impact culturel. Avec notamment des interviews de Danger Mouse, Girl Talk, Siva Vaidhyanathan et Lawrence Lessig.Visionnable et téléchargeable depuis le site Archive.org.
  • « Steal this Film II » : remarquable documentaire qui retrace l’histoire et l’importance de la copie depuis l’invention de l’imprimerie jusqu’à nos jours. Avec de nombreuses interviews de personnages importants de la « Hacker culture », mais aussi d’universitaires, de juristes, et de représentants des majors des industries culturelles. Le documentaire est téléchargeable et visionnable sur de nombreux sites, y compris avec un sous-titrage français. http://www.stealthisfilm.com/Part2/
  • « Copier n’est pas voler ». Voici le pitch : Ce documentaire, réalisé par l’association COAGUL, présente deux expériences de création libre, financées par les Internautes : l’expérience de Nina Paley, dessinatrice et animatrice, et celle de la fondation Blender. Il s’applique à démontrer, à travers le témoignage de Lawrence Lessig (professeur de droit), que les faits de partager, diffuser et modifier auront toujours plus de bénéfices que ceux de voter des lois, prononcer des peines de prison ou couper l’accès à Internet. »

OUVRAGES

ARTICLES

SUR LA QUESTION SPECIFIQUE DE LA COPIE PRIVEE :

JUST FOR FUN :

LE WEB EST NOTRE BIBLIOTHÈQUE. Une bibliothèque qui regorge de ressources gratuites à copier et/ou à partager.

Avec d’abord un guide incontournable :

Et les chouchous de la rédaction :

 

 

 

Comments are closed.

One Response