Licence Professionnelle MEDIT

Lever de rideau sur le libertinage

Au Hangar à bananes (HAB) à Nantes, l’exposition « Représenter l’irreprésentable », proposait diverses œuvres dérangeantes. En particulier celle de Danielle Schirman « Théâtre pour la main » en deux parties. Premièrement, un livre accordéon représentant au recto un tableau du 18ème siècle. Le verso, dévoilé grâce à un miroir au fond de la vitrine, présente le même décor que le recto, mais les personnages y sont dénudés et animés en scènes érotiques.

Solenne COURTAT

Solenne COURTAT