Licence Professionnelle MEDIT

Survol de l’imprimerie des siècles passés

Le musée de l’imprimerie de Nantes propose un voyage dans le temps autour des techniques d’impression d’autrefois. Avec nostalgie et saveur d’antan, nous nous sommes laissés embarquer à la découverte de la grande histoire de l’imprimerie.

L’atelier est envahis d’estampes, de linogravure et de production d’affiches en tout genre /©Déborah Bayon

L’atelier est envahi d’estampes, de linogravures et de production d’affiches en tout genre / ©Déborah Bayon

Un abri pour l’histoire

C’est en plein cœur de Nantes, niché aux portes de la médiathèque Jacques-Demy, que je découvre le musée de l’imprimerie.

Cette galerie réunit depuis 1986 un grand nombre d’objets de collection du monde de l’imprimerie, faisant de ce lieu un espace où est préservé le savoir des imprimeurs des cinq siècles derniers. En ces murs, j’ai découvert des outils tous plus étonnants les uns que les autres, comme des poinçons, des matrices et pleins d’incroyables machines toujours en état de fonctionnement. Entre pratiques désuètes et techniques oubliées, les machines délaissées reprennent vie dans ce musée et révèlent les anciennes méthodes d’impression.

Un lieu de découverte

À la fois musée et atelier, ce lieu n’est pas une simple galerie d’exposition, mais plutôt un espace où des passionnés continuent d’employer les techniques du passé. En effet, les machines ne sont pas simplement exposées, les professionnels continuent de les utiliser et en font même la démonstration. J’ai beaucoup apprécié de voir comment ces engins imposants fonctionnaient en direct.

Notre guide nous explique et nous montre le fonctionnement d’une Linotype. © Déborah Bayon

Notre guide nous explique et nous montre le fonctionnement d’une Linotype.
© Déborah Bayon

Le guide du musée que nous avons rencontré semblait passionné et on sentait combien il aime transmettre son savoir. Il nous a expliqué que tous les employés du musée passaient une visite médicale chaque année contre le saturnisme, une maladie qui touchait les imprimeurs à cause du plomb présent dans les vapeurs dégagées lors de la fonte des caractères d’imprimerie. J’ai été très étonnée d’apprendre que les employés d’aujourd’hui sont exposés aux mêmes risques que les imprimeurs de l’époque. Malgré cela, c’est avec enthousiasme que notre guide nous a présenté la linotype, une des machines qui permettaient de diffuser la pensée à l’heure où internet n’avait pas encore envahi nos domiciles. Véritablement orientés vers l’échange, les guides multiplient les démonstrations : des presses à platine aux monotypes, toutes les machines y passent ! Même la presse à cylindre, la machine la plus monumentale de l’atelier, a été mise en route pour imprimer des affiches.

Notre guide réalise pour nous une line of type (ligne de caractères). © Déborah Bayon

Notre guide réalise pour nous une line of type
(ligne de caractères).
© Déborah Bayon

De nombreuses découvertes ponctuent la visite du musée. Allant de la technique de composition manuelle où les typographes composaient à la main des lignes de caractère à longueur de journée, à la composition mécanique chamboulée par l’apparition des machines, les professionnels nous font découvrir le très large éventail de techniques que propose l’évolution de l’imprimerie depuis Gutenberg.

Plus qu’un musée, cet espace propose également divers stages d’initiation pour petits et grands autour de nombreuses pratiques telles que la reliure, la calligraphie et l’enluminure. Le musée met également du matériel de taille douce, ainsi que des presses typographiques et lithographiques à disposition d’artistes, dans le but d’étendre l’exercice de leur art et de leur donner l’opportunité de créer avec un matériel rare.

Une balade à ne pas manquer

Entre art et histoire, ce musée est un véritable voyage dans le temps, où le visiteur est plongé dans le passé dès qu’il pénètre dans l’atelier. Bercé par le cliquetis incessant des machines, les yeux qui papillonnent d’une presse à l’autre et assailli par l’odeur du saindoux qui brûle, je n’ai pas pu rester insensible à l’atmosphère magique de ce lieu. Pris en charge par un imprimeur passionné, on se laisse transporter au travers de l’histoire de l’imprimerie.

À l’image du Voyage à Nantes considéré comme une visite incontournable du paysage Nantais, le musée de l’imprimerie est une balade intemporelle à ne surtout pas rater.

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

Hors les murs du 6 mars 2015

Musée de l’imprimerie24 quai de la Fosse à Nantes

Par Déborah BAYON, promotion 2014-2015