Licence Professionnelle MEDIT

réalité augmentée

La réalité augmentée au service d’un spectacle jeunesse

La BAL

Comment augmenter un spectacle jeunesse par le biais du numérique ? Voici la question que nous nous sommes posées au sein du projet « La BAL », mené durant six mois en collaboration avec Florence Arnould et le labo READi .

Notre commanditaire, Florence Arnould, se passionne depuis toujours pour la littérature jeunesse et les lectures théâtralisées. Autrefois libraire à Rennes à « la marmite enchantée », elle se consacre aujourd’hui à plein temps à la production et à la mise en scène de ses spectacles dans le cadre de son association « Ecoutez voir ». La BAL (boîte aux lettres) est un spectacle jeunesse qui s’adresse aux enfants à partir de cinq ans. Les thèmes principaux sont le voyage et la correspondance. Florence Arnould y incarne une postière un peu trop curieuse qui intercepte les courriers pour pouvoir les lire au public. Grâce à ces lettres, les enfants en apprennent un peu plus sur les personnages issus de deux albums jeunesses. read more

Digital Samovar : du spectacle vivant à un support augmenté

Pendant six mois, nous avons mené un projet de conception éditoriale augmentée en collaboration avec la compagnie Digital Samovar et le Labo Readi de Nantes.

Application

© Suzy Perrin

La compagnie Digital Samovar, dirigée par Pascaline Marot et Grégoire Gorbatchevsky, est située à Nantes depuis décembre 2010. Leur travail est dédié à la création contemporaine et à l’art vivant, en s’inspirant des nouvelles formes d’écriture, et à l’intégration du numérique au sein de leurs projets. Cette compagnie a donc pour but de créer de véritables expériences, tout en conservant les aspects de partage et d’échange autour d’un spectacle convivial. read more

De la lecture et bien plus encore

L'école de design de Nantes et le READi Design Lab, laboratoire de recherches expérimentales sur le design interactif, ont donné pour mission à trois étudiantes de la promo 2013-2014 d'« augmenter/améliorer une lecture publique pour la jeunesse ». Marianne Castagné, Juliette Chautemps et Léa Michel ont donc dû définir le contexte de lecture, la cible, choisir un livre prototype, élaborer un scénario (storyboard, vidéo, stop motion) et un cahier des charges.