Les origines du .fr

Nous sommes dans les années 80. Le réseau internet en est encore – en France notamment – à ses balbutiements. Découvrez les témoignages de 4 pionniers qui ont « fait » l’internet tel que nous le connaissons aujourd’hui :

Sur le site de l’INRIA : « Les origines du .fr racontées par 4 pionniers ». http://www.inria.fr/actualite/actualites-inria/les-debuts-du-web

Accéder à Internet ?

A l’époque, en 1982, le seul point d’accès à l’Internet naissant était le CNAM (Conservatoire national des arts et métiers) (…)

En 1985 le courrier électronique de la France entière passait par le « Bat 8 », surnommé `The barrack’ par nos amis britanniques, où notre ingénieur système Yves Devillers gérait le premier fournisseur d’accès FNET (Frequency monitoring Network).

Envoyer un « mail » en 1988 ?

A cette époque, la consultation de news ou l’envoi de messages s’effectuait en « store & forward ». Il fallait indiquer précisément le chemin qu’allait emprunter le message pour arriver au destinataire final. Il fallait donc connaître l’architecture du réseau ! Par ex : ucbvax !philabs !mcvax !inria !devill. Un message pouvait prendre une demi-journée pour arriver aux Etats-Unis !

Avoir un nom de domaine en 1990 ?

Au début des années 1990, on comptait 300 noms de domaine en .fr

Le deux millionième nom de domaine .fr a été enregistré le 18 avril 2011 🙂

La confiance en l’avenir de ce machin qui s’appelait « Internet » ?

 Hors du milieu académique, l’Internet était considéré comme une histoire de chercheurs qui n’était pas vouée à dépasser les frontières des instituts et des universités. En France, le minitel représentait le futur. Lorsque, dans un exposé visant les industriels aux journées de la recherche en 1994, je prédisais que le minitel se ferait déborder par l’Internet, je ne récoltais que des rires incrédules ou hostiles. Un grand Industriel lyonnais de la pharmacie s’est levé pour asséner que ce « bazar d’universitaire » ne marcherait jamais.