// A propos //

Ce carnet (blog) pédagogique est principalement à destination de mes étudiants.

Il me servira :

  • à tenir le journal des projets réalisés,
  • à consigner des notions abordées en cours (progression pédagogique),
  • à recueillir vos commentaires ou demandes d’éclaircissements sur tel ou tel point vu en cours
  • à disposer d’un syllabus évolutif

Il s’enrichira progressivement de liens vers des sites complémentaires de mes enseignements, ainsi que de divers tutoriels.

  • Pour tout renseignement ou demande d’information :
    • olivier.ertzscheid AROBASE univ-nantes.fr

Et comme disait l’autre :

« Les professeurs aux Écoles normales ont pris avec les Représentants du Peuple et entr’eux, l’engagement de ne point lire ou débiter de mémoire des discours écrits. Ils parleront : leurs idées sont préparées, leurs discours ne le seront point. Ni une science ni un art ne peuvent être improvisés ; mais la parole, pour en rendre compte, peut l’être : ils ont pensé qu’elle devrait l’être ; en ce sens, tous improviseront. C’est donc ce qu’ils auront dit en improvisant, qui sera recueilli par des sténographes, et publié par l’impression. On comprend que la justice la plus commune demande que des discours faits ainsi ne soient point jugés comme des discours écrits avec soin dans un cabinet. Un cours sera une série de conversations, et la meilleure conversation, lorsqu’on l’imprime, ne peut pas, pour le style, valoir un bon livre. La parole va et vient, pour ainsi dire, dans un sujet : elle se coupe au milieu d’une phrase, pour faire à cette phrase un commencement qui vaudra mieux et plus droit à la fin de l’idée. Après avoir essayé une expression, elle en essaie une autre ; elle ne peut pas effacer ce qu’elle vient de dire, mais elle le corrige en disant la même chose d’une autre manière. Tout cela ne peut pas faire de bons discours, mais tout cela est peut-être nécessaire pour faire de bonnes démonstrations et de bons cours. »

Avertissement placé au début du premier volume de l’édition de 1801 des cours données aux normaliens de l’an III (cité par Jean-Marc Lévy-Leblond, in De la matière. Relativiste, quantique, interactive. Éd. du Seuil, 2006)