Présente

Daniel. David. C’est bientôt à moi. Je dois répondre à l’appel. Je suis un élément. Un élément d’une liste très organisée. Sans moi elle se tord. Sans moi elle n’est pas complète. Le D se rapproche. C’est à moi. D. M. Je lève la main. Oui je suis là. Oui je suis D. M. Je suis là avec vous, entre l’autre D et le E. Oui je suis moi. Oui c’est moi. Oui j’ai ma place. Oui j’écoute. Oui je vous entends. Je vous entends m’appeler. Et je me reconnais. Je ne suis pas l’autre D ou le premier E. Non. On peut m’interroger. Je me reconnaitrais. On peut me donner la parole. je la prendrais si vous me reconnaissez. Je lève la main. Je suis là avec vous. Je ne suis pas comme vous. Je suis M. Oui Charlotte ? Elle me regarde. Je baisse la main. Elle ne m’a pas interrogé. Alors pourquoi elle me regarde ? Charlotte ? Elle me regarde toujours. J’ai compris mais je ne parlerais pas. Je ne suis pas Charlotte. Elle ne s’adresse pas à moi. Elle se trompe. Alors je ne répondrais pas. Je suis M. On doit m’appeler M. Si l’on veut que je parle, on doit me reconnaitre. Je la reconnais elle. Elle me doit donc ça. Mais elle attend toujours. La vraie Charlotte commence à douter. Mais je la force. Je veux qu’on me reconnaisse. Reconnaissez-moi. Moi c’est M. Toi tu es Y. Et toi C. Alors je veux être M. Ne vous trompez plus. Je ne changerais pas pour vous. Je resterais M. Pardon M. Vas-y M. J’y vais.