Des résidences

 

Dita Kepler… que dire ?

Dita Kepler paraît être le fruit de l’imagination de… quelqu’un ? Je ne sais pas trop de qui, mais il y a une certaine volonté de survoler le monde réel, de s’en échapper, ou même de le modifier.

Dita Kepler est aussi mouvante que le texte. Ses pensées, particulièrement désordonnées, nous sont balancées. Elles concernent ses impressions, ses volontés, comme voler au-dessus de nous, lecteurs, ou traverser une vitre pour se perdre encore je ne sais où… Pour moi, seule la volonté d’échapper à la réalité, de voyager dans un imaginaire délirant a permis l’existence de Dita Kepler. Il y a une impression de confus, comme dans un rêve, que l’on oublie partiellement après le réveil.

(Charlotte Sinaud)