totalement perdue

J’ai pourtant essayé, mais déjà que je suis capable de me perdre dans une ville comme la Roche-sur-Yon (ou pire, dans un camping), avec carte et boussole à la main, je suis bien incapable de créer une balade ou autres chemins. Les cartes sont pour moi un fouillis de traits, dont on ne trouve jamais le sens et qui ont la fâcheuse tendance à ne pas indiquer les rues dans lesquelles je me trouve.

Une seule chose à faire (c’est la technique que j’ai élaboré) : prenez votre portable, assurez vous que vous avez de la batterie et une personne à contacter en cas d’urgence (il faut qu’elle ait de préférence Internet sous la main pour vous aider). Flânez au gré des rues tant qu’elles sont grandes (les bords de mers, les ports, les rues marchandes, les sites touristiques, les musées ou encore les marchés sont également acceptables) . Quand vous voyez que vous vous êtes aventuré dans des rues trop petites et trop désertes à votre goût et que vous ne vous souvenez absolument pas par où vous êtes passé pour en arriver là, ne paniquez pas. Espérez seulement que vous retrouverez le chemin pour retourner à la voiture au hasard de vos détours. read more

enfant de 4 ans surdoué et papy fatigué

Papy veut bien répondre à tes questions, mais pas trop, hein ? Alors, il y a bien longtemps, alors que tout était noir et enchanté, surgit l’homme. Tous avait un nom. Sauf un. Son nom s’est noyé dans la profondeur impitoyable de l’oubli, ou bien a brulé avec la haine des hommes (pleure pas petit!). Toutes traces de lui ont été purifiées. Seul un jeune enfant l’a désigné, mais il a été banni. Ce fut la deuxième personne anonyme. Pour revenir au premier, il est tombé dans la folie, car sans nom pour s’attacher à la Terre, il s’est envolé loin. Voila, le nom de la première personne anonyme était Anonyme. read more

affiche électorale

oh scandale!

« La nouvelle du jour : quand les PEZ défilent, le désordre se faufile! article du grand journal

contre toutes attentes, la journée du samedi 19 août a été haute en couleur. Les PEZ, petites boites distributrices de bonbons, ont défilé dans les rues en hommage à leur créateur, décédé à la suite d’une trop grande densité de caries dans les dents. Les rues de Disneyland ont été inondées des couleurs criardes et de mauvais gout de ces petites boites. Ce n’est cependant pas ce que nous retiendrons le plus de la journée. En effet, les habitants ont été choqués du désordre laissé suite à la manifestation. Bouteilles, sacs plastiques, un capharnaüm indescriptible encombrait la chaussé. « Comment de si petits personnages peuvent laisser autant de désordre!? » s’est exclamé devant Tic notre reporter  (à moins que ce ne soit Tac?). read more