Un plat de pâtes.

Vous le connaissez. Lui aussi a perdu une lettre. Un Y. Mais dans son héritage, nous l’avons récupéré. Mais lui en a été privé. Il était nantais. Mon arrière-arrière-arrière-arrière grand-père (j’ai compté !).

La littérature, c’est de famille. Le bon Jules a tout inventé. Le Nautilus, les dinosaures intra-muros, les montgolfières soniques… Souvent qualifié de visionnaire. Il aimait écrire. Hollywood l’aimait. Aujourd’hui encore on l’adapte au cinéma. Son personnage fait même parties de la ligue des gentlemen extraordinaires. read more

What…?!

Ce que je ne sais pas me fait peur, et je dois avouer que pour l’instant ce projet me tétanise. Une telle ampleur, je veux bien, je dirais même plus ce n’est pas la première fois que je vois ça, mais pour l’instant je ne dispose pas d’assez d’informations sur ce Général pour me joindre au jeu.

Ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi je suis aussi peureuse. Bon, ok, l’inconnu c’est toujours effrayant et en plus nos parents nous répètent depuis notre plus jeune age de ne jamais parler avec des inconnus, alors ça ne facilite pas ‘ouverture d’esprit. Mais ce bonhomme là, Instin, d’une il est mort, ça n’inspire pas confiance, mais en plus il contamine les gens, et des sacrées personnalités en plus. L’un est accro depuis 15 ans, l’autre depuis 5 ? Oulala, moi je suis méfiante pour l’instant. read more

Repas en famille…

*swiiish* Soudainement, la bruit m’envahit. La ventilo (chauffante) hurle à mes oreilles. *swiish* à nouveau. Moins de ventilo, plus de brouhaha. Des bips et des tuts, parfois même des *tititititit* suivis de « Monsieur, suivez-moi s’il vous plaît ».

« Tu voulais qu’on prenne quoi déjà ? Ah oui des pâtes. C’est par où ? »
Le bruit des caddies rouillés qui ne roulent pas droit. Peu après, les rires et les pleurs des enfants me vrillent les tympans. Oui c’est vrai, c’est bientôt Noël… Bon, clairement on est pas au bon rayon.
« Excusez-moi… cela fait combien de temps que ce pain est ici ? »
« Il a fini de cuire il y a 40 minutes madame. » read more

Chers « lecteurs »…

Amis spammeurs, que vous soyez amateurs de base-ball ou de comics, que vous soyez dépressifs ou carrément heureux, laissez-moi vous montrer à mon tour l’étendue de mon anglais : Fuck Off.

Outre le fait que vous soyez une succession de 0 et de 1 générés par une super machine (sûrement un mac d’ailleurs), il aurait été plus avisé de lire tous ces textes avant d’y ajouter des vertus anti-dépressives. Un projet perso ? Oui sûrement le même que Pinocchio : devenir réel ! read more

The Vampibee Diaries

Quatre mois après l’accident de cage d’expédition où sa reine trouva la mort, Elena Gilbert (17 ans – ce qui est excessivement vieux pour une ouvrière, mais passons), essaye de prendre le dessus.

Elena a toujours été une butineuse, munie de superbes arthropodes et de la plus belle chitine. Elle hiverne avec sa nouvelle reine, Jenna (chez qui elle a dérivé), qui fait de son mieux pour s’occuper de la ruche à la place de l’ancienne reine. Au lycée Mystic Falls, Elena et ses amies bourdonnent autour d’un beau et mystérieux faux-bourdon, Stefan Salvatore. read more

L’expérience de mille grammes.

Throwing tomatoes (en français, le lancer de tomates) est un sport international pratiqué de tous temps, qui, selon cette étude, agirait d’une façon plutôt positive (si on considère l’opéra comme quelque chose de positif)  : si on jette 3 tomates par secondes à une soprano pesant en moyenne 101 kilogrammes, la qualité de chant (enfin surtout le volume) s’en trouvera amélioré -impressionnant, non ?

Auprès de mon a-arbreuh, je vivais zheureux… ♫

… J’aurais jamais du, le quitter des yeux. ♪

C’est un vieux moulin, dont l’histoire est riche. Tout autour de lui se sont construites des usines, des entrepôts. Lui, il reste là, immuable. De temps en temps, une classe de collégiens passe le visiter, pour leurs cours d’histoire. De temps en temps, des grands-parents traînent leurs petits enfants jusque là, pour leur montrer où ils ont travaillé quand ils étaient jeunes.

C’est un moulin à eau, différent de ceux qu’on imagine. Un léger ruisseau passe sous sa roue inactivée depuis bien longtemps. En vérité, il est construit en forme de maison, et habitait autrefois de nombreux travailleurs, qui cultivaient les champs alentour. Aujourd’hui il habite un musée. Derrière le moulin il y a des grandes cuves, vides. Elles avaient certainement un but bien précis, mais là, elles font tâche. Un petit abri en bois les surplombe. Ce petit abri ressemble à un abri-bus, mais il n’y a pas de bus. On y stockait des trucs, on s’y installait pour regarder l’eau défiler. read more

C’est l’histoire de personne, quelqu’un comme tout le monde.

Il a la face ridée comme un vieux caillou. Un caillou qui aurait du vécu, de nombreux voyages derrière lui. Un caillou éraflé puis brisé, un caillou plein de boue, lavé par la pluie, cuit par le soleil. Un caillou vraiment très très vieux. Cela le fait rire. Il s’appelle Pierre et il est aussi vieux qu’un caillou.

C’est un homme. Il est seul, il ne sait pas, il ne sait rien. C’est un homme qui apprend, qui rencontre et qui réalise qu’il n’a pas d’identité. Il n’a ni nom ni prénom, personne ne l’appelle, on l’interpelle. On n’a pas de nom non plus. Mais lui, c’est le premier. Il était là avant on. Lui, c’est le premier, c’est Anonyme. read more

Combat acharné