Drame à Bestioles ville

C’est un abrutissement d’apprendre que M.Chaton et M. Labrador vivent une crise conjugale! C’est une véritable affaire de famille : Chaton, dont l’aïeul est M.Ecureuil (dont il n’est pas du tout question ici), à profiter d’un voyage au supermarché pour passer par le labyrinthe de l’amour. Il a fait une pause au point ordinateur et, de questions en réponses, il s’est retrouvé à lire une description de l’enfance de tomate. Un vrai spam dans sa vie! Le choc! …et une révélation. Il était temps de faire la liste de tout ce qui n’allait pas entre eux. Une fois cette exercice accompli, il le posta sur le forum de son ex-bien aimé… et vous imaginez bien la réaction de Labrador qui, vous vous en douter à déclarer la séparation!!

FEMME Napoléonienne?

« Le règne de Napoléon a été une parenthèse à la fois sanglante et glorieuse entre le Révolution et la Restauration dite bourgeoise. Il laisse une œuvre qui lui a survécu : le Code civil ou Napoléon. Globalement réactionnaire, ce code donne aux femmes un statut discriminatoire et régit de façon inégalitaire les relations entre les sexes. Ainsi, à la question  » qu’est ce que la femme « , la réponse apportée est claire : un être de second rang si elle n’est pas mariée, un être mineur et incapable si elle est mariée. Nuls droits politiques ou civils ne lui sont accordés. Ce code institutionnalisait en droit l’infériorité de la femme. » read more

Nommée menteuse…

Vous dire que je sais que c’est ma môman qui m’a nommé la première, tandis que je ne savais pas encore gazouiller… Je mentirais, je n’en ai pas la souvenir!
En fait, je ne me rappelle pas du moment où je suis devenue « moi ».
C’est hier que j’ai pris une identité, que j’ai commencé à m’appeler par ce prénom que je n’échangerais pour rien au monde.
Trop sage, sérieuse et discrète, il est peu probable que ce fût pour me gronder ou me rappeler à l’ordre! … read more

Tant de souvenirs…

J’y ai passé toute ma scolarité :13 ans. Le souvenir est encore net mais sûrement dépassé!

L’entrée principale donne sur la place du village. L’établissement en est séparé par une succession de barres que j’ai connu de différentes couleurs au cours des années : « la grille de l’école » comme nous l’appelions. Même si je ne mesurais que la hauteur de quelques pommes le premier jour où j’y ai mis les pieds et pas beaucoup plus quand je l’ai quitté, la hauteur de cette haie de fer n’était pas impressionnante. read more

DECLARATION

France, 2011. Nous sommes en pleine période de crise financière et tout les Français doivent déclarer leurs revenus. De plus en plus d’hommes et de femmes subissent comme chaque année cette période où la tension et la pression sont à leur comble.

Tandis qu’Eva est hypnotisée par son extraordinaire, mais également si mystérieux, ordinateur; elle rougit et songe que c’est maintenant que l’avenir de sa bourse se joue.  Elle ignore tout du script et s’en remet pourtant déjà, totalement à lui : elle touche délicatement son clavier…
Osera t-elle révéler son état civil?
Démunie, elle hésite : Pacsé, célibataire (ou vivant en union libre), divorcé(e) ou séparé(e), veuve… MARIÉE, mais n’opte pas pour la déclaration séparée de ses revenus 2011! Eva est troublée, elle poursuit … et semble s’abandonner.
Elle s’approche dangereusement de 1AX : Travail à temps plein toute l’année 2010… et si elle coche la case??
Elle est perdue et tente de s’échapper, mais l’attraction est trop forte. Elle pense rentes viagères à titre onéreux, revenus des valeurs et capitaux mobiliers, revenus indiqués aux lignes 2DC, 2CH, 2TS, 2TR déjà soumis aux prélèvements sociaux avec CSG déductible … elle résiste, mais c’est confus dans son esprit. Elle s’approche d’une fin qui semble imminente, le paragraphe 8 vient à sa rencontre… read more

A bout de souffle :

Retard, niveau d’anglais faible et il faut taper 400 signes sur une histoire d’hémisphère dont je ne sais pas si il s’agit de géographie ou de cerveau; ce qui me paraît un peu délicat étant donné qu’en plus il faut que j’arrive à m’exprimer en une seule phrase, en jouant avec les signes de ponctuations, qui, toutefois, me permettent finalement d’arriver là à 361 caractères, en ayant rien dit d’intéressant.

Naturellement délicieux!

En macro de mon regard :
un brin d’herbe,
puis un autre
et encore un
et une fête de brins d’herbe en bonne santé!

Ils viennent chatouiller un bout de couverture bleue foncée où le reste d’un baguette de pain dorée côtoie une mini boite de foie gras vide, quelques queues de fraises et un couteau ayant servi…

A quelques centimètres devant, un oiseau impatient se mêlerait bien à la réunion silencieuse.

Un peu plus loin derrière lui, se repose une rivière transparente.
Le soleil d’été en caresse la surface et ses brillances viennent taquiner le reflet vert des nombreux arbres qui longent la berge. Ils se chamaillent le bleu du ciel que l’on devine dégagé. read more

S’y retrouver…

Nous les filles c’est bien connu il faut qu’on retourne la carte dans le sens ou l’on va… et là ça s’impose!! Je suis perdue dans cette vaste étendue verte.
Où je suis ?
A Dublin.
Au St Stevenson green pour être plus exacte.
Ou je vais? à droite enfin si je considère ma carte avec le nord en haut!!
Destination : « Le Royal Dublin golf Club »
Bon comme ça , à « œil d’oiseau »
Je visualise un serpent pour y aller… y’en a en Irlande des aussi grand! Je ne suis pas si loin, mais pas question d’y aller à pieds.
read more

Top départ!