Séance 3 – une hypervie sans hypertexte

 Vies

L’exercice est basé sur deux exemples de livre très distincts, tous deux parus en 2012, Peste et Choléra de Patrick Deville et Ma dernière création est un piège à taupes de Oliver Rohe, deux livres fondés sur l’exercice biographique, documenté et distancié (dans un subtil échange entre la documentation et la distance (et la présence, fantôme, de la fiction)), mais citant aussi deux exemples originels (Les Vies des douze Césars de Suétone, Les Vies Minuscules de Pierre Michon). Nous opérons une manière de dépliement puis repliement, dans la foulée du temps d’écriture hypertextuelle de la séance 2 , et observons comment le lien hypertexte documente de l’intérieur et comment la littérature fabrique du lien sans ce recours. read more

La vie extraordinaire d’une jeune fille ordinaire

         Bachelière de série littéraire avec mention bien en 2013, Jasmine a reçu les félicitations du journal Le Monde. C’est une jeune femme motivée, connue pour sa phrase fétiche « We can do it! ».

Il faut remonter le temps afin de comprendre qui est Jasmine :

        C’est à l’autre bout de la planète Terre, dans une charmante ville de toutes les couleurs terriennes existantes (bleu, marron, vert…), dans un pays qui a connu malheurs, guerres, transformations (RDA, RFA, censure…) et bouleversement, que Jasmine  voit le jour. Elle naît dans un pays neuf, quatre ans après la réunification des deux moitiés qu’elle a l’habitude de symboliser par l’escalade du mur qui séparait les deux Allemagnes. Plus tard, elle apportera son analyse sur ces deux moitiés qui ne font plus qu’une aujourd’hui : chaque coté a apporté sa moitié de drapeau en souriant. Elle remarquera aussi que sa ville est le berceau de littérature et d’architecture. read more

La merveilleuse histoire de Laura

C’est par une belle journée d’automne, dans le beau département de la Manche, dans la joyeuse famille Hélaine, que naquit Laura. Cette petite fille au joues roses passa son enfance non loin de la capital de son magnifique pays. Elle découvrit les joies de la lecture et de l’écriture à l’école primaire du Mousseau. Après maints déménagements Laura élu domicile en France australe où elle pu enfin se sentir chez elle.

La petite fille devint grande et se transforma en une jeune femme pleine d’ambitions et d’avenir. Sa marraine la bonne fée avait enfin exaucé son vœux le plus cher : devenir une grande grande dame dans une grande grande maison d’édition de prestige. Bien qu’elle soit comblée, Laura ne trouvait pas son bonheur, son emploi ne lui plait-il pas ? Bien sûr que si ! Mais la jeune femme se sentait trop éloignée de sa sœur bien aimée. En effet, il lui fallait quatre jours, en empruntant le rail à grande vitesse, pour lui rendre visite. Sa sœur, prénommée Julie, a elle aussi réussi à trouver sa voie. Elle est « gagneuse professionnelle ». Grâce à sa marraine la bonne fée la chance lui sourit tous les jours : les Louis d’or coulent à flot. read more

Une sur-description

Qui choisir ? Par quoi commencer ? Une description encore, mais cette fois-ci extérieure. Mon choix est fait c’est parti.

Elle est née quelque part, un 14 septembre. Fan de Jacques Brel (vraiment ? tout est possible). Un voyage au paradis (chez Disney), il y a peu, elle n’a même pas ramené de souvenir. Ah si pardon ! un thermos pour le TD d’éco du vendredi matin. A part ça pas grand chose, enfin elle a fait des choses mais mon inspiration ne les reçoit pas.

Attention changement de décor ! changement de personne ! changement de portrait ! read more

La vie des autres.

Il est des gens que l’on rencontre sans jamais les voir, où il faut suivre des liens pour mieux les savoir.
Certains nous mènent au fil de leur vie en nous prenant par la main, tels de grands enfants. D’autres sèment non pas le fil d’Ariane mais l’herbe des fées, nous perdant et nous emmenant dans des chemins qui n’ont ni sens ni fin.

Pourtant, nous nous abîmons dans ces sentiers, sans certitudes d’un jour nous en tirer, pour démêler le faux du vrai.

L’une hésite. Cela peut se comprendre, se décrire n’est pas facile. Elle souhaite faciliter notre compréhension de ses mots, et pour s’en assurer, nous donne un cours de conjugaison. Aimable attention, mais qui fausse l’orientation. Pourtant, Chloé, car tel est son nom, semble des plus attentionnées et pleine de bonne volonté. Hélas, trois fois hélas, voici qu’elle nous sème à nouveau dans le dédale d’une place virtuelle, où tant de personnes passent et repassent, hèlent, échangent, bavardent, se montrent, qu’il est difficile de l’y retrouver. Nous rencontrons néanmoins une de ses amies, de marque il faut le dire : la très célèbre Jasmine, qui tient le rôle principale dans une oeuvre tout aussi célèbre de M. Disney.
Mais alors que la foule s’amassent autour d’écrans déroulant des flots d’images et de vidéos de soirée, toutes à l’image de notre humble guide, où d’un match de foot commenté par le reporter de L’Equipe, voici qu’un étrange indice nous ramène sur sa piste épique. Tel le Petit Poucet, elle a semé un défilé de douceurs sucrées. Nous la retrouvons, élève studieuse, dans un salle de classe, écoutant avec attention un cours plus qu’intéressant et essentiel, mené par un professeur respectable et réputé. Mais alors que nous tentons de la suivre, voici que les portes se ferment. Elles semblent être entrée dans une successions de jardins secrets, auxquels toutes personnes étrangères ne peut espérer accéder.
Aussi l’attendons nous, attendons qu’elle sorte. Et voici que surgit, sous nos yeux éblouis, la vénus de tous nos fantasmes. La célébrité incarnée: potins people, son nom scintillant dans le haut des affiches, comme une étoile dans le firmament des âmes aimées et vénérées… couverture aguicheuse d’un livre trompeur, sirène couverte du sang de ses adorateurs. read more

Chloé, une vie bien remplie

Une petite description de cette jeune fille, pas si sérieuse qu’elle n’y parait. Et oui… Si on y regarde de plus prêt, entre ses problèmes de conjugaison et ses problèmes de vocabulaire… Et oui, on sait tous la conjugaison de « faciliter », on sait aussi se que veut dire « description », c’est pas si sorcier… Bref, je l’excuse pour cette fois-ci !

Et pourrait-elle nous expliquer que vient faire Jasmine dans sa vie ? Jasmine sans Aladin en plus… Pourquoi est-ce qu’elle l’excuse ? Elle vivait peut-être très bien sans Facebook, elle en sait rien. read more

Elles.

Elles, au pluriel. Sont  différentes. Missillac, Evry, Allemagne. Clémence, Laura Hélaine, Jasmine, Chloé.

Faciliter, travailler, quitter. Voila qui semble les intéresser.

Tu communiques, nous communiquons, vous communiquez. Elles communiquent.

Laura Hélaine travaille dans une maison d’édition, grande, immense, gigantesque.

Clémence, personnage célèbre (oui, extrêmement célèbre), fait des apparitions dans Le Monde et le Figaro.

Chloé se contente de quelques couvertures de vogue.

Jasmine demain, bientôt, très bientôt, j’imagine, s’envolera aux quatre coins du monde. read more

Elle s’appelle Chloé…

Elle s’appelle Chloé. Elle serait inscrite sur les réseaux sociaux, mais on ne le sait pas vraiment. Elle aime conjuguer la facilité à tous les temps : peut-être la facilité est-elle pour elle passé, futur et présent ?
Pour elle, les prénoms riment avec des personnages : des connexions se font, chaque mot en rejoint un autre.
Alors on fouille, on cherche, on décrit. Lorsqu’on lui dit de décrire, Chloé pense d’abord à parler de la taille : petit, moyen, grand. Et puis on plonge dans son quotidien : elle aime faire la fête, elle aime se défouler en faisant du sport ou en jouant à des jeux en ligne. Pour l’un, elle aime suivre L’équipe et se nourrir de son site ; et pour l’autre, Candy Crush semble l’avoir séduit. Elle profite des cours de recherches documentaires pour se détendre sur ce jeu… Mais elle n’a pas l’air d’en être fière, elle en serait plutôt embarrassée… Ou peut-être est-elle ironique ?
Pour elle, sa vie se résumerait à une toile collaborative, où les informations s’ajoutent grâce à plusieurs personnes, où les mots se bousculent, où chacun d’eux en appelle un autre. Comme pour les prénoms qui reflétaient tout de suite une image. Elle se pose beaucoup de question : la vie se résumerait-elle aux études ? À l’IUT de La Roche-sur-Yon ? À l’embarras qu’elle éprouve de temps en temps ? Qu’est-ce qui est le plus important dans la vie : les liens virtuels ? Le virtuel pourrait-il lui faire ressentir 404 fois de la gêne ?
Ou, pour elle, la vie serait peut-être plus futile ? Peut-être qu’elle se sent rassurée par les magazines de mode ? Qu’ils lui procurent la chaleur d’une couverture bleue douce en laine ? Ou peut-être que la vie aurait davantage un goût de combat, de drame ? De film d’action ? Ou plutôt un goût de restriction ? Régime et prestige ? Bling-bling ? Luxe ? Rêves de gloire ? Vie vécue par procuration ? Rêve-t-elle d’être une autre Chloé ? Rêve-t-elle de dépenser son argent sans compter ?
Apparemment non, elle s’assimilerait plutôt à Carrie, plus qu’à Chloé Grace Moretz. Carrie : lycéenne rejetée par ses camarades. Carrie : une jeune femme avec des pouvoirs surnaturels. Carrie : son rêve ou son cauchemar ? read more