séance 1 | Mon identité numérique

Lundi 7 octobre 2011 (de 18h à 21h)

Cette séance est par définition, celle des préalables – de tous les préalables, préalables au web, préalables à l’écriture en atelier, préalables aux deux ensemble.
1. Vérification technique, connectique, accès au blog.
2. Causerie de l’animateur : expose les 4 grands principes fondateurs de sa pratique d’atelier (après bref rappel de son trajet et mention de Cathie Barreau), qu’il transpose et pose comme contrat moral préliminaire au travail qui sera effectué ensemble :
– Droit à l’erreur
– Droit de ne pas écrire & droit de ne pas publier (ou « lire à voix haute » tel quel défini dans la version non numérique d’un atelier) – droit au repentir et à l’auto-correction
– Droit à la parole et au silence
– Droit à la confidentialité – entendre en ce contexte comme une question fil rouge, comme une autorisation à la fiction littéraire et au pseudonymat (identité littéraire et numérique) : rappel des notions d’identité numérique, référence à Olivier Ertszcheid et à son livre).
3. Temps d’écriture – mon identité numérique. (écrire web signifie écrire dans et avec : s’écrire web le signifie plus encore).
Les sources littéraires sont des CVs et bios d’auteur devenues faits d’écriture sur leur site : présentation de joachim séné  / bios de fred griot, de françois bon  et de guillaume vissac sur leur site respectif… read more

Un morceau de moi, ça vous dit ?

Je suis née Margaux sans le choisir. Un 17 décembre, il avait plu. Arrivée 8 rue Francis Merlant à Nantes, d’on ne sait , j’ai pleuré. Comme commencement, c’était pas très original. J’ai passé quatre ans de transition à Saint-Joseph de Porterie. Après crèches et doudous est venu le déménagement. Exilée à Thouaré-sur-Loire une catastrophe est survenue. J’ai toujours attendue un chien mais ma sœur est arrivée. S’ensuit une vie normale ponctuée de lectures, de rêves jusqu’au baccalauréat. Aimant les expériences, j’ai tenté la science et ai fini dans les lettres. Depuis, je réside en Vendée, à 5 minutes de tout. Se destine à un futur merveilleux et banal j’espère. read more

« je » est « elle »

Elle s’appelle Laura. Rien d’original en somme.
Elle vit dans le Loir-et-Cher entre un immeuble et un château. Plus dans l’immeuble.
Elle a passé son Bac L au Lycée François Villon, a étudié François Villon en licence une et deux de Lettres. Avant d’abandonner François Villon, définitivement.
C’est en Vendée qu’elle vit à présent, entre un immeuble et un château. Rien ne change, au fond.

Fanny ou la prétention d’écrire une biographie à seulement 20 ans.

Fanny VIDAL, née en 1991 à CASTRES.

Après avoir obtenu son baccalauréat littéraire en juin 2010, elle part découvrir l’Irlande pendant une année en temps que jeune fille au pair.

En septembre 2011, elle intègre le DUT information-communication option métiers du livre a la Roche-sur-Yon.

Elle attend de vivre la suite de sa vie pour continuer d’écrire la suite de cette petite aventure.

Un petit dinosaure…

Je suis née seconde « L » de ma mère.
Produit de la « mer » , j’ai grandit à lair iodé, mais aucune vague n’a réussi à m’emmener au large avant ma majorité.
1ère chambre seule, je suis presque au parc d’attraction, je découvre les amphis…théâtre de la vie étudiante. Je dois faire preuve de psychologie!
3 ans et mon popotin se lasse des strapontins… et mes 10 doigts , ont d’autres ambitions.
Un coup de crayon, de pinceau, de pantones et je rends visite aux petits LU.
3 ans de plus et suis-devenue une artiste?
Que nenni! il faut manger…La solution : un CDI chez un opérateur mobile
6 ans … ça suffit! Reconversion !
Et me voilà ! Un « dinosaure«  dans ma promo !
read more