Taxonomie, folksonomie

Nous en sommes à la dixième et dernière séance de cet atelier, de nombreux textes ont été produits, ce blog en constitue l’endroit de publication, donc : de création mais aussi de conservation. Ce blog est en quelque sorte le livre qui raconte ce qui s’écrivit (et comment).
Il constitue un objet à lire, approchable dans sa globalité, mais aussi par d’autres biais transversaux : par rubrique/exercice, par auteur ; ou anté-chronologiquement, par dates.
Nous nous intéressons à un autre outil éditorial fourni par wordpress (et par tout CMS de qualité) : Le nuage des tags, emblème ce qu’on nomme taxonomie (ou taxinomie), qui influe sur une autre notion éditoriale, la folksonomie. Le nuage de tags d’un blog comme celui-ci est un mode de circulation (de lecture) ajoutée, on pourrait parler de lecture enrichie, en guise de clin d’œil à des questions d’actualité (et pas seulement en clin d’oeil, car la publication et conception d’objets éditoriaux en ligne est sans cesse questionnée, revisitée et revitalisée, au coeur des questionnements actuels quant au présent, au futur, des outils technologiques de lecture : livre, ordinateur, tablette). Je prends deux exemples d’usage quotidien pour moi : les tags de livreaucentre.fr, ceux de remue.net. read more

Un maximum de mots

Alors là, me voilà face à un manque d’imagination, vous parlez d’un exercice ! Pas d’instin comme ce général et je ne vais pas vous faire une biographie ou vous décrire mon identité, cela entraînerait un abrutissement total de votre part. Je trouve ça mieux de vous parler de chaton ou de labrador, c’est plus mignon. Alors, le chien s’appelle Marla et le chat : love. Ça veut dire amour en anglais (et hop, 2 mots en plus). Ils aiment tous les deux les photographies et se perdre dans les labyrinthes. Mais, pour l’instant, c’est moi qui m’y perd… read more

Drame à Bestioles ville

C’est un abrutissement d’apprendre que M.Chaton et M. Labrador vivent une crise conjugale! C’est une véritable affaire de famille : Chaton, dont l’aïeul est M.Ecureuil (dont il n’est pas du tout question ici), à profiter d’un voyage au supermarché pour passer par le labyrinthe de l’amour. Il a fait une pause au point ordinateur et, de questions en réponses, il s’est retrouvé à lire une description de l’enfance de tomate. Un vrai spam dans sa vie! Le choc! …et une révélation. Il était temps de faire la liste de tout ce qui n’allait pas entre eux. Une fois cette exercice accompli, il le posta sur le forum de son ex-bien aimé… et vous imaginez bien la réaction de Labrador qui, vous vous en douter à déclarer la séparation!!

Des nuages comme formes de trophées

Marla. Jeune chatte anglaise, nul désir de chaton, une généalogie en crise. L’abrutissement de la famille, son amour en exercice, des souvenirs en spam comme description de son identité. Pour échapper au labyrinthe de son histoire, Marla use d’imagination et lors d’un cours de géographie numérique, machouillant un vieux Pez, coup de tambour. Elle crée le premier ordinateur à individualité biphasée, nommé Perec (en hommage à) et le sigle de sa marque, une Tomate®, devient significatif d’intelligence programmatique Web dans l’ensemble de la Voie Lactée. Sans craindre les rumeurs, elle n’hésite plus à apparaitre IRL entourée de labradors oscarisés ou d’écureuils musculeux. read more

D’un labrador à un chaton

Je suis un chaton. Du moins je le suis devenu. Après de nombreux voyages et autres aventures, j’ai décidé de couper court dans cette vie de mensonge. Oui j’étais un chaton et je devais le prouver. Rendez-vous à Valmont avec un bélier pour parler de ma biographie. « Chantez plutôt ou faîtes du tambour. » Un chaton musicien, pourquoi pas. Je suis donc passé par Melrose Place ainsi que par le Sénat. Pour enjoliver mon CV, j’ai aussi fait du foot et cuisiné des patates douces et sales. Mes loisirs ? J’aime les romans à l’eau de rose et les blagounettes. Oui je l’avoue. Je me suis égarée plusieurs fois. Une fois à Mimizan. Deux fois en Turquie. Mais je suis retournée sur la bonne voie. Je n’ai jamais été autant chaton et j’en suis fier. Une dédicace ? Je pense à une amie qui a du chien. Appelle-moi Marla. read more

Laisser une trace

Dernier combat.
L’exercice final.
Nos doigts s’agitent une dernière fois pour révéler notre secrète identité. Avant de stopper. De remballer la liste de nos souvenirs pour se créer de nouveaux désirs.

Nous avons fini nos histoires, avant qu’il ne soit trop tard. Sans regrets, sans se dire que tout est terminé. Surement parce que l’on peut recommencer. S’user. Jusqu’à l’abrutissement. Je préférerais dire l’aboutissement.

Reste avec moi, Marla. read more

biographie

Toute biographie a un commencement. Celle de Marla a une fin. Alors qu’elle était sur interoueb pour commander toutes sortes de chose comme l’amour (merci Meetic) et aussi des écureuils à frire, elle aperçu un lien ténu mais indéniable vers un site particulier. Sa famille voyait d’un mauvais œil sa panoplie de geek, mais elle persistait. Fort de ce sentiment de différence qui coulait dans ses veines, elle clique. Une page en anglais breton apparait, la conduisant dans un dédale, un labyrinthe. Prise dans sa propre folie, elle eu une crise. Le combat qu’elle menait fut vain. Ainsi s’achève sa biographie. read more

Hazy cloud

La liste serait longue si on devait expliquer les raisons du combat qui opposent les chatons et les labradors. Plus compliqué encore qu’une affaire conjugale, l’origine de ce désamour demeure une question sans réponse. C’est peut-être une question d’identité, ou d’Histoire. Ou bien d’écureuil. Ça arrive parfois, chercher donc sur le web, surtout dans les forums : il s’y passe parfois des choses étranges. Dans l’immense labyrinthe numérique vous verrez qu’on voyage, baladé par  les souvenirs parfois mensongers d’internaute en crise d’imagination.