exercice 2 – Remix avec JC Massera

Partant des formes explorées par JC Massera dans son livre « Croissance, familles savoyardes et baskets à scratchs » sur publie.net, et sur son site perso, constitution d’un texte de remix qui puisse pasticher pour toucher du sensible.

nous remixerons deux matières : synopsis de comédies sentimentales ou résumé d’harlequins ou feuilletons (de la fiction sentimentale) + des textes d’économie trouvés sur des sites dédiés.

Le principe est de bouturer la matière 1 (« sentimentale ») avec la matière 2 (« technique »), au rythme d’au moins une bouture toutes les deux phrases. read more

Mensonge Fortunéen

1 000 euros offerts à Lauren pour avoir ouvert des cuisses en banque individuels ou pour avoir accepté de rester jusqu’à l’aube entre le 2 janvier 2012 et le 3 janvier 2012 (le dossier de demande d’ouverture avec le code « XXX » offrait à l’homme de nombreux avantages). Au matin, elle demanda qu’une prime lui soit versée mais il lui répondit que l’offre n’était pas cumulable avant le 16 janvier prochain, la date sur le calendrier faisant foi. Lauren rentra donc dans sa voiture, elle se changea en tenu de travail. David l’appela, le dossier devait être complet et reçu au plus tard le 2 janvier 2012, or nous étions le 3 janvier 2012. Elle lui répondit qu’elle n’avait pu le faire parce que, toute la nuit, elle avait souscrit à une offre bancaire non renouvelable. read more

Myocarde brisé et effets cognitifs

Ian doute. Son taux d’ androstetone (5-Alfa-Androst-16-en3-one) augmente ainsi que son attirance pour Teddy. Perdu, il prend le volant suite à une prise de marijuana. La drogue a été administrée par inhalation, Ian commence donc à se sentir euphorique, sa vision des couleurs augmente, il commence à avoir faim. La substance active, le tétrahydrocannabinol ou  Δ9-THCL ou Tétra-Hydro-Cannabiol continue son chemin et se fixe sur d’autres récepteurs cannabinoïdes CB11 et CB2. Il commence alors a accepté ses sentiments et décide d’aller dans un bar gay à West Hollywood. Mais il a oublié son porte-feuille, la consommation de marijuana ayant détériorer ses fonctions cognitives dont la mémoire immédiate. Il retourne donc à l’appartement de Teddy. Entre temps, Teddy est tombé dans une dépression post traumatique qui se développe en une amnésie et un refus d’acceptation de la révélation de la liaison entre Debbie et Ryan. Il commence alors à faire un infarctus sylvien superficiel. Il subit un déficit moteur ou hémiplégie brutal brachio-facial et de troubles de l’hémicorps controlatéral. Ian arrive alors et appelle les secours. En un souffle, Ian avoue ses sentiments à Teddy avant que celui-ci ne ferme les yeux. read more

DECLARATION

France, 2011. Nous sommes en pleine période de crise financière et tout les Français doivent déclarer leurs revenus. De plus en plus d’hommes et de femmes subissent comme chaque année cette période où la tension et la pression sont à leur comble.

Tandis qu’Eva est hypnotisée par son extraordinaire, mais également si mystérieux, ordinateur; elle rougit et songe que c’est maintenant que l’avenir de sa bourse se joue.  Elle ignore tout du script et s’en remet pourtant déjà, totalement à lui : elle touche délicatement son clavier…
Osera t-elle révéler son état civil?
Démunie, elle hésite : Pacsé, célibataire (ou vivant en union libre), divorcé(e) ou séparé(e), veuve… MARIÉE, mais n’opte pas pour la déclaration séparée de ses revenus 2011! Eva est troublée, elle poursuit … et semble s’abandonner.
Elle s’approche dangereusement de 1AX : Travail à temps plein toute l’année 2010… et si elle coche la case??
Elle est perdue et tente de s’échapper, mais l’attraction est trop forte. Elle pense rentes viagères à titre onéreux, revenus des valeurs et capitaux mobiliers, revenus indiqués aux lignes 2DC, 2CH, 2TS, 2TR déjà soumis aux prélèvements sociaux avec CSG déductible … elle résiste, mais c’est confus dans son esprit. Elle s’approche d’une fin qui semble imminente, le paragraphe 8 vient à sa rencontre… read more

Arsène râle.

Il  tousse et il lit; ça le concerne drôlement. Pour une fois, le site du sénat parle de lui. « Au cours de son audition, le professeur Got rappelait que « la connaissance sur le risque est bonne depuis environ 40 ans, que les moyens à mettre en œuvre sont décrits, que l’insuffisance d’une sécurité fixée par le taux de fibres dans l’air est reconnue et exprimée dès 1965 ». Il a ainsi souligné la discordance complète entre le risque documenté et l’attitude qui pouvait exister dans les entreprises, dans les pratiques professionnelles, pour essayer de réduire ce risque. Il y avait, selon lui, une acceptation du risque liée à une sous-estimation considérable de son intensité. » La santé décatie,  il vient de passer sa nuit plus malade qu’en mer.. En traversant le couloir il a bien cru être embarqué, tellement ça tanguait… Vivement qu’il ait moins de vésicule biliaire, mais il lui restera toujours le cholestérol en sus. Debout à 4h, impossible de rester niché, il a peur de mourir étouffé par sa toux si par malheur il s’endormait sur le dos. C’est cette bronchite, au rendez-vous chaque hiver, qui le secoue comme si sa toux voulait le briser, comme un ressac dans sa gorge, à l’intérieur grattée par ses ongles, dont les plaies se gorgeraient de sel. « Les deux veuves qui se sont exprimées ont apporté un témoignage particulièrement poignant. Elles ont insisté sur l’âge relativement jeune de leurs maris à leur décès, respectivement 59 ans et 50 ans, et sur les souffrances qu’ils ont endurées. L’une des deux veuves a dû assurer seule l’éducation de ses cinq enfants à 46 ans. » Ah ça! Des collègues, il en a vu s’en aller avant d’avoir pu profiter de la retraite, avant même de voir marier leurs enfants… Lui il est là parce qu’il n’a travaillé à l’Arsenal que cinq ans, et ça a suffit pour  lui empoisonné la vie. Il garde le cap, que veux-tu, sans se plaindre; il fallait bien travailler. Quand il y pense, les chefs n’étaient pas dans les parages quand ils s’échinaient dans cet étrange brouillard de poussière blanc. Depuis il doit prendre ces cachets qui  lui font du mal alors qu’ils sont censés le soigner, atténuer ce mal qu’il a attrapé au travail… Il aurait du s’écouter davantage, se promener davantage… Maintenant à cause de ce traitement, il a le foie comme alcoolisé chroniquement, alors qu’il n’a jamais été porté  plus qu’un autre sur la bouteille. « Elles ont exprimé le sentiment de gâchis familial et social engendré par l’amiante et qui n’aurait jamais dû survenir si leurs maris avaient travaillé ailleurs. Dénonçant le laxisme de l’ensemble des acteurs professionnels, elles ont souhaité un procès pénal de l’amiante qui permettrait de désigner les responsables, non par souci de vengeance, mais pour qu’un tel drame ne se reproduise plus jamais. » Est-ce que quelqu’un s’y intéresse? Ca chiffonne qui au juste qu’il s’étouffe et qu’il souffre? «  Les pathologies provoquées par l’amiante présentent des degrés de gravité et d’évolutivité très différents. Toutefois, selon le même rapport, « persistance du risque tout au long de la vie après la fin de l’exposition et peu ou pas de traitement médical curatif ». L’amiante est à l’origine de maladies bénignes mais aussi de maladies malignes particulièrement redoutables, les fibres retenues dans les poumons pouvant interagir localement avec les tissus et provoquer une inflammation du poumon et/ou du tissu qui l’enveloppe, la plèvre. » Il crache, il râle, il brûle. Le sénat connaît bien son cas mais il n’est pas certain que ça l’aidera. read more

Plus foot la vie !

Eve a offert des chaussures à crampons à Gaston pour qu’il puisse aller en terrain glissant en toute sécurité si elle le souhaite. Il lui demande ensuite si elle compte faire une mi-temps avec son serveur ou pas. Elle répond que oui mais que si le marquage est trop fort, elle enverra son cher Gaston Curbelo en tant que remplaçant sur le terrain , en milieu récupérateur exactement afin de contrer l’adversaire, et que les chaussures l’aiderait sûrement pour envoyer un missile. Pour Gaston, cette mission est du caviar : facile pour lui de marquer un but ! C’est elle qui mène le jeu : elle se défend et attaque en faisant le lien entre les deux, mais elle ne jouera peut-être pas les prolongations avec ce petit serveur. read more

L’ère nouvelle du langage

<p style= »text-align: justify; »><strong>Gaston</strong> est au bar. Vincent arrive. <strong>Gaston</strong> lui a donné rdv. Il lui demande de rendre <strong>Eve</strong> heureuse. Il considère <strong>Eve</strong> comme sa petite fille et il veut son bonheur. Pour<strong> Vincent</strong>, il <span style= »color: #993366; »>s’est lancé</span> dans une aventure périlleuse. <strong>Vincent</strong> voudrait bien avoir une <span style= »color: #808080; »>relation normale</span> avec <strong>Eve</strong> mais ce n’est pas son but. <strong>Gaston</strong> lui conseille de lui proposer cela. Mais pour <strong>Vincent</strong>, c’est le meilleur moyen pour <span style= »color: #ffff00; »>qu’elle le laisse tomber.</span></p>
<p style= »text-align: justify; »><strong>Benoît</strong> raconte sa situation financière à <strong>Céline</strong>. Il se sent responsable. <span style= »text-decoration: underline; »>Pour elle</span>, ce sont les professionnels qui ne font pas <span style= »color: #99cc00; »>correctement leur travail.</span> Sa relation avec <strong>Mélanie</strong> se dégrade. Ils vont<span style= »text-decoration: underline; »> monter</span> un dossier de <em>surendettement</em>.</p> read more

The Vampibee Diaries

Quatre mois après l’accident de cage d’expédition où sa reine trouva la mort, Elena Gilbert (17 ans – ce qui est excessivement vieux pour une ouvrière, mais passons), essaye de prendre le dessus.

Elena a toujours été une butineuse, munie de superbes arthropodes et de la plus belle chitine. Elle hiverne avec sa nouvelle reine, Jenna (chez qui elle a dérivé), qui fait de son mieux pour s’occuper de la ruche à la place de l’ancienne reine. Au lycée Mystic Falls, Elena et ses amies bourdonnent autour d’un beau et mystérieux faux-bourdon, Stefan Salvatore. read more

Une héritière pour les Etats-Unis note la sous-évaluation du yuan sans crier Sabbatini.

« Bonjour Bronte… Tu savais que selon le Trésor, entre juin 2010 et le 16 décembre 2011, le renminbi s’est apprécié de 7,5 % contre le dollar ? » Dès qu’elle entend cette voix grave et veloutée, au mélodieux accent italien, Bronte sent son cœur s’emballer dans sa poitrine. Car si l’homme devant elle tient compte de l’inflation, qui a été bien plus importante en Chine qu’aux États-Unis, ce chiffre passe à 12 % sur la période, soit une appréciation de 40 % depuis 2005. read more