Exercice 2 – & quoi répondre à les spams

L’animateur a compilé les commentaires-spam récemment reçus et filtrés sur le blog-atelier et en a fait une compilation en pdf compilation des commentaires

Dans ce deuxième texte, la question est de « monter une voix’, de faire exister une instance fictionnelle, un personnage, qui ne soit défini que par le post-it (signé) de l’exercice précédent.

Ce texte sera la réponse de ce « personnage » à ces 43 pages de spam.

Il ne m’en reste plus que deux.

Merci pour vos « com’ », je crois comprendre que vous liké mes posts : vous m’en voyez heureux. Sérieusement, je crois que vous seul pouvez me comprendre en cette période de crise. Si l’on se rencontre lors d’une foire qui se déroule le 22/04/2012, j’espère que vous me communiquerez de vive voix tous ces vifs compliments que vous m’écrivez de derrière votre pc. Plus nous serons nombreux pour défendre cette cause, plus les prix chuteront.
Pour une république solidaire ! read more

Re : semonreve

Merci à tous pour vos réponse, certes en anglais, mais des réponses quand même (vive google traduction).

Nelle, désolé de te décevoir, mais je ne veux pas d’un écureuil en peluche, encore moins d’un chinchilla, merci. Comme je l’ai dit, je ne veux pas me faire arnaquer !

Par contre Melvina, l’écureuil noir dont tu parle m’intéresse. Ce serait bien que je le voit histoire d’être sûr que ce ne soit pas un lapin, un cochon d’Inde ou quelque chose dans ce genre. ^ ^ read more

en réponse à : « Intelligence and simplicity – easy to undestrand how you think. »

Lundi 16 janv., 17h12

en réponse à : Intelligence and simplicity – easy to undestrand how you think.

Mais comment tu causes toi? Déjà que je suis énervée à cause de M. Pin’s d’or, je tombe sur ton commentaire anglais! Pas confiance, ça sent vraiment le truc louche ça !

T’es sur un blog en français, d’accord? alors on parle en français. Tu te rend compte que j’ai dû aller sur Reverso pour comprendre ton charabia ! Et en plus tu te moques de moi en postant quelque chose qu’a rien à voir. Alors écoute moi bien, si tu recommences je vais te retrouver et tu vas subir le même sort que M. Pin’s d’or, understand ? read more

Où is my camionneur ?

Parle pas english. Enfin un peu. Sinon merci. Si j’ai pu help you. Mais êtes-vous intéressé par un crédit ? Ou for my amitié ? Vois que vous travaillez. Où ? Vous êtes english ? Moi j’habite dans le Haut-Rhin. Tu connais ? Il y a des foires ici et des salons de la fourchette. Et où tu habites ? Il y en a ? Tu fais quoi comme recherches ? T’as l’air scientifique ou journaliste. No ? T’es sûrement plus smart que moi. Moi j’ai une Peugeot. Je me nomme Colette sinon. Pas Sonofagun. Et you ? Thor ? Ça fait longtemps que tu me suis no ? Je cherche juste un ami. Mais gratuit ! Parce que dans les foires c’est money money ici ! Et chez you ? Tu aimes la littérature ? Il y a des salons ici si tu veux ! Même si tu as que 10 minutes ça va ! Au fait tu connais my camionneur ? 75 ans ? No ? Tu as un camion ? Envoie moi une carte d’où tu es ! Dans le Haut-Rhin surtout. Et comme on dit chez toi  : hioozl ! read more

Quelle joie de trouver quelqu’un d’autre qui pense de cette façon.

Je ne me doutais pas qu’écrire sur Internet était ainsi gratifiant.

J’ai bien reçu vos cartes, elles portent à la rêverie, sont punaisées sur la barre de mon cycle accrochée au placard proche de mon lit. Je ne comprend pas l’anglais, mes amies m’ont conseillé de chercher avec Google, ma sœur me traduit les choses normalement, c’est maladroit mais corrige apparemment les fautes, je poste ici celles qui m’ont remuée. La traduction en-dessous pour ceux qui ne sont pas en phase avec la langue de Phil Colins. read more

Chers « lecteurs »…

Amis spammeurs, que vous soyez amateurs de base-ball ou de comics, que vous soyez dépressifs ou carrément heureux, laissez-moi vous montrer à mon tour l’étendue de mon anglais : Fuck Off.

Outre le fait que vous soyez une succession de 0 et de 1 générés par une super machine (sûrement un mac d’ailleurs), il aurait été plus avisé de lire tous ces textes avant d’y ajouter des vertus anti-dépressives. Un projet perso ? Oui sûrement le même que Pinocchio : devenir réel ! read more