Tag Archives: Crise

Drame à Bestioles ville

C’est un abrutissement d’apprendre que M.Chaton et M. Labrador vivent une crise conjugale! C’est une véritable affaire de famille : Chaton, dont l’aïeul est M.Ecureuil (dont il n’est pas du tout question ici), à profiter d’un voyage au supermarché pour passer par le labyrinthe de l’amour. Il a fait une pause au point ordinateur et, de questions en réponses, il s’est retrouvé à lire une description de l’enfance de tomate. Un vrai spam dans sa vie! Le choc! …et une révélation. Il était temps de faire la liste de tout ce qui n’allait pas entre eux. Une fois cette exercice accompli, il le posta sur le forum de son ex-bien aimé… et vous imaginez bien la réaction de Labrador qui, vous vous en douter à déclarer la séparation!!

Il ne m’en reste plus que deux.

Merci pour vos « com’ », je crois comprendre que vous liké mes posts : vous m’en voyez heureux. Sérieusement, je crois que vous seul pouvez me comprendre en cette période de crise. Si l’on se rencontre lors d’une foire qui se déroule le 22/04/2012, j’espère que vous me communiquerez de vive voix tous ces vifs compliments que vous m’écrivez de derrière votre pc. Plus nous serons nombreux pour défendre cette cause, plus les prix chuteront.
Pour une république solidaire !

M. Julien d’or

J’ai encore mes trois A, ceci est une fiction.

La dernière fois que quelqu’un de très célèbre, lors des moments difficiles, promène les prix, je l’en remercie vivement ! Quelqu’un communique les renseignements aux expositions et foires ? S.V.P. Si vous pouvez m’orienter comment chercher ces crédits gratuits.

M. Julien d’or

Une pou(pas)belle

Chéri,

_Ce matin, avant d’aller au boulot, j’ai eu la bonne surprise de tomber sur ça. J’hésitais entre remercier le chien ou toi, finalement je t’ai choisi, sois-en ravi. Je te donne approximativement 8 heures pour tout nettoyer. J’emmène ta collection de Pez avec moi, tu ne la retrouveras qu’à condition que moi-même je revois ma terrasse intacte. Regarde bien leur visage effrayé, qu’ils t’émeuvent jusqu’à ce que tu trouves le courage de passer le balai.

Je t’embrasse,
ta femme adorée (mais un tout petit peu énervée)