La petite chose.

Je n’étais même pas là qu’on en parlait déjà. Me nommer. C’est une affaire sérieuse, ça vous suit toute une vie. Il vaut mieux que ça plaise, aux parents, aux sœurs et au frère, à la famille, bref, à vous aussi, si possible, mais ça on ne peut pas le savoir.

Quand est-ce qu’on m’a appelée? Je parie qu’avec mes dix jours de retard, ma mère m’appelait déjà pour éviter la césarienne. Et quand je suis née, sans crier parce que je m’étais emmêlée, je suis certaine qu’on m’a appelée en me donnant des petites tapes pour me réveiller. read more

j’y crois encore !