cadeau passé, roman pc

Nous en avons fait du  tous ensemble et déjà, sans le moindre , je peux dire que cette année appartient au .

, nous avons parcouru nos  au fil des  de nos claviers, nous sommes replongés dans notre , avons redécouvert de petits , nous sommes rappelés ces  que l’on avait laissé au .

Dans un  d’ , notre  a  le  de notre  et nos doigts ont , sur les  ce  ou d’  qui restera comme un nouveau  de nos  brièvement liées. read more

Les rives du temps

http://ekladata.com/oP_ELg3knJCObjH1Lr_mQlxkED0@500x331.jpg

–          Vieillir, voir le temps passer, défiler, s’écouler, ralentir, s’accélérer, s’étendre et se réduire, courant sans fin, mais jamais sans périr.

–          S’arrêter, prendre le temps de souffler, d’admirer, se poser. Voir les feuilles tomber sur l’automne, lentes et atones, en une pluie sèche et colorée, colorant le sol de leurs couleurs d’or et de feu, miroir sans teint du ciel gris, auquel il sourit.

–          Coule, la vie coule, et je coule sur ces ailes, plume éphémère, qui se détache et volète, désespère d’atterrir un jour, choc sourd, sur la mer, après tant de temps passer dans les airs. Peur d’être englouti par la vague, vague sentiment de joie, avant qu’elle ne se noie. read more

Fin ?

Après deux semaines de rangement et de ménage, j’arrive à la dernière pièce de cette grande maison : le grenier. Madame Graneille me paye pour rendre, à son manoir inhabité depuis des lustres, sa prestance d’antan. Elle veut y organiser les noces de sa nièce et lui offrir comme cadeau de mariage à ce que j’ai compris. Enfin bon, je n’suis pas là pour bavasser… Au boulot !

Je nettoie tout le sol et je m’attaque aux meubles. Et là, je tombe sur un coffre. Vous savez, le genre de coffre qu’on ne voit que dans les films, ceux qui appellent immédiatement au mystère à résoudre. D’un côté… il est déjà 19h… Hmm, tant pis ! Salut salut petit coffre et ouvre-moi tes secrets !
read more

Un objet bien encombrant

Un objet… je ne sais si je peux qualifier ainsi cette chose que je trimballe. Il n’est pas très grands pour ce que c’est, pas très bien proportionné aussi, mais ça ne cesse d’évoluer avec le temps, alors je ne sais jamais trop à quoi il va ressembler dans peu de temps. Même en ce qui concerne les couleurs ce n’est pas facile à décrire. La coque est principalement d’une teinte pêche, même si elle vire parfois bleu, violet, noir, jaune, marron. Il y a dessus quelque touche de rouge, de blanc, de brun et de vert. C’est beaucoup plus simple de décrire l’intérieur au niveau chromatique. C’est uniformément rouge, avec tout de même quelques bandes blanches pour casser cette monotonie monochromatique.
C’est longiligne, avec formes plus ou moins rondes, et des extensions qui se segmentent et se ramifient. read more